Débris du sillage suivi de À la merci de l'étoile

extrait

audio

Débris du sillage suivi de À la merci de l'étoile

Débris du sillage suivi de À la merci de l'étoile

Lu par

extrait

audio

Débris du sillage

Libre mais inquiète, la poésie de Gilles Latour révèle une appréhension devant la dégradation de l'environnement physique, social et politique. Ses Débris du sillage, mots emportés dans les remous d'un vécu, flottent entre mémoire affective et anticipation de l'avenir, dans un ton tour à tour lyrique, ironique et philosophique.

À la merci de l'étoile

Au coeur de l'explosion cosmique qui constitue « l'univers connu », notre existence paraît d'autant plus insignifiante que l'étoile à la merci de laquelle nous existons dépend elle-même de forces qui échappent à notre entendement. Pourtant, nous continuons de nous agiter dans l'illusion de notre propre importance, comme si nous étions le cœur même de l'univers, son Étoile, sa Star. Nous profitons de ce bref moment d'existence pour massacrer et souiller tout sur notre passage, comme si de nos travaux dépendait... mais quoi au juste ? Les poèmes de ce recueil mettent en scène notre particule de réalité commune. Mais aussi, peut-être par simple plaisir de contrariété, cette réalité banale est perçue à travers le prisme polysémique la poésie, et elle est historiée avec une prolifération d'images singulières et sombres, mais aussi humoristiques et fantaisistes ; elles se télescopent et s'emboîtent pour offrir un condensé de notre minuscule coin d'univers qui, tout absurde qu'il paraisse, peut aussi se révéler plein de surprises.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Gilles Latour

Né à Cornwall, Gilles Latour grandit à Ottawa, étudie la littérature à Montréal, parcourt le monde à l’emploi d’organisations humanitaires pour gagner sa vie — mais, où qu’il soit, il vit essentiellement de poésie. Il habite à Ottawa où cinq de ses recueils ont paru aux Éditions L’Interligne.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.